Biographie

"[...]C’est en 2007 que son chemin croise celui du Hang[...]"

Keapan

Nicolas a un parcours musical atypique. Né d’une famille de non musiciens, il découvre le monde des percussions à l’âge de 5 ans alors qu’il habite au Gabon (Afrique). Les années qui suivent seront tournées vers le sport et c’est à l’âge de 18 ans qu’il décide de renouer avec la musique en achetant son 1er djembé malien avec lequel il apprendra de manière autodidacte les rythmes africains.
Attiré par la composition de mélodie, il s’essaiera, toujours en autodidacte, à la guitare puis aux flûtes ethniques comme la flûte native amérindienne ou encore la Fujara mais n’aura de cesse de revenir à la percussion.

C’est en 2007 que son chemin croise celui du Hang qui allie à la fois percussion et mélodie. Devenu instantanément une passion, Nicolas en joue tout d'abord dans un cercle familial, puis il s’aperçoit rapidement que le bonheur procuré par ces percussions mélodiques, les handpans, devait être partagé autour de lui...c’est ainsi que naquit KEAPAN.

En 2013, il réalise un rêve d’enfance et sort son premier album « De sable et de safran ». C’est en tant qu’artiste de rue qu’il se confronte pour la première fois au public en présentant un mini spectacle, mélange de composition et de présentation de ses instruments. C’est dans ce contexte qu’il fera la rencontre de professeurs des écoles, de directrices de crèche qui lui suggèrent de venir présenter son univers musical aux enfants. Encouragé par ces expériences et poussé par son entourage, Keapan s’entoure d’amis musiciens et sort en 2015 un second opus intitulé « De voyages et de rencontres ». Il aura d’ailleurs l’occasion de le présenter sur France 3 Alsace dans l’émission Alsace Matin dont il a été l’invité.
Musicien alsacien d’adoption, Keapan prend part à de nombreux évènements culturels locaux. Il était en 2017 sur la scène des Hopl'awards et a participé récemment à l’animation de la nuit des musées 2018.

Aujourd’hui, Keapan continue de faire découvrir sa musique aux plus jeunes dans les écoles, lors de journées « bien-être », en entreprises mais aussi sur scène pour le plaisir de tous, petits et grands.